21 septembre 2016 Germaine Encizo

A la rencontre du patrimoine à Lahonce

L’Abbaye livre  trésors et secrets

La municipalité de Lahonce a voulu à l’occasion des Journées du Patrimoine convier les premiers donateurs et les lahonçais à une visite du chantier de l’Abbaye . Les portes ouvertes de l’abbatiale ont ainsi permis à plusieurs groupes de visiteurs de  découvrir le projet de rénovation porté  par le cabinet d’architectes Soriano et Barriére et les vestiges du passé avant que ceux-ci après une protection et des notes de repérage, ne soient recouverts.

Hervé Soriano a tout d’abord présenté en salle , à partir des plans dressés par M. Aulon au début du XXème siècle, les contours de l’Abbaye : un cloître entouré de l’abbatiale et de 3 corps de bâtiments conventuels . A ce jour les pillages et les dégradations de l’homme ont eu raison de 2 de ces bâtiments .

La première tranche du  projet de restauration porte sur la rénovation complète de l’abbatiale , sa sécurisation ainsi que  la reconstitution d’une ébauche de cloître . Les plans du nouveau cloître prévoient l’aménagement d’une nouvelle enceinte installée sur les mêmes assises : rénovation du mur latéral , création d’un « appentis » pour fermer le 4ème côté et le coté est et y abriter les stèles anciennes qui aujourd’hui se dégradent à l’air libre  tout autour du cimetière .

Les sondages pratiqués en liaison avec les services concernés n’ont exhumé aucun vestige d’intérêt et n’ont révélé que la présence de soubassements et l’existence d’un cimetière sous le cloître .

La mise à nue de l’intérieur de l’abbatiale a permis de retrouver diverses traces de décoration et une « Gloire » du XVIII . Les murs sont le témoignage des désordres et pillages subis par le bâtiment tout au long des 9 siècles passés de son existence .  Différentes fresques murales ont été mises à jour à l’occasion du piochement des murs et deux panneaux du plafond de la charpente ont révélé deux fresques du XVII e

p1110687p1110696                                         p1110697

 

La visite de l’intérieur de l’abbatiale a été commentée par Vincent IvandeKis ,architecte .img_0014

Il s’est attaché à mettre en valeur la longue nef , caractéristique des constructions du XI et début du XII

l’absence de transept comme dans les constructions cisterciennes . Il a ensuite détaillé les différents témoignages mis à jour ;

nombreux enfeus , pierres léchées par les différents incendies , reprises anciennes de murs en galets ,

certaines mises à jour comme les fonds baptismaux et les fresques .

 

 

 

 

Les travaux d’extérieur portant essentiellement sur la restauration des murs ont été commentés par un « Compagnon », Stéphane Desseaux .Il s’est attaché à mettre en valeur le travail précis sur la pierre ,  la remise en état de l’abside , la mise en évidence du riche travail des tâcherons de l’époque .Un commentaire particulier a été  fait  sur le système de collage des pierres lorsqu’elles ont été remplacées . Toitures et ravalement ont aussi fait l’objet des commentaires .

img_0009 img_0011

 

 

Cette visite  se situe à la moitié du chantier de rénovation . L’abbatiale devrait être « remise » pour la célébration de Noël en cette fin d’année et l’ensemble des travaux devraient être terminés à l’été 2017 .

Unanimement cette visite a impressionné le public par sa qualité et l’ampleur du projet .

 

Cette visite a été suivie d’un vin d’honneur offert par la municipalité aux visiteurs et d’une présentation ,par les danseurs de  » Ttirrittak » accompagnés de leurs txistularis, de danses médièvales.

img_0021 img_0025 img_0030 img_0018

 

 

 

 

 

 

Conférences , causeries et découvertes

 

 

1-3-copie

 

1-1-copie

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous

Recevez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter

Votre inscription vient d'être prise en compte