15 mars 2017 Germaine Encizo

Assemblée Générale des « Amis de l’Abbaye »

« Ce fut une année calme pour notre association,bien plus que pour l’abbaye »  S’il peut paraître paradoxal, ce constat, dressé mardi soir, par François Bioy en prélude à l’assemblée générale des Amis de l’Abbaye, n’en résume pas moins l’activité 2016 de notre association.

Il faut dire que celle-ci, née en 2010 de la volonté de quelques Lahonçais non résignés à la dégradation de cet édifice roman de XIème siècle, a depuis lors concentré ses efforts sur « la sauvegarde et la restauration des biens et immeubles de l’abbaye »

Les efforts conjugués des Amis de l’ Abbaye ( 72 membres à ce jour) et de la municipalité ont mené au lancement des travaux de rénovation en septembre.  Le maire, Pierre Guillemotonia, accompagné de l’adjointe Martine Péré, et du conseiller départemental Jean Paul Diribarne , étaient d’ailleurs présents pour partager ce bilan.

 

Quelques mois de fermeture

Ainsi 2016 fut-elle une année « cruciale »pour l’édifice: rénovation de l’enveloppe extérieure, tout autant que de l’intérieur  du batiment, au prix de quelques mois de fermeture.

Ainsi, François Bioy se réjouit-il de cette mise en valeur d’une » longue nef » qui, fait remarquable, n’est pas coupée d’un transept à Lahonce. Les stalles,ces sièges dédiés aux chanoines , retrouvent également toute leur élégance, sans compter la voûte céleste, aux couleurs chatoyantes du XVIIIème siècle. Les vitraux ont été totalement rénovés, si bien que la rénovation intérieure est désormais en voie d’achèvement.

 

Dernière étape : le cloître

Cette importance des travaux, interdisant quasiment toute visite de l’édifice, ou l’organisation de la journée médiévale en septembre, explique une activité mince en 2016pour les Amis de l’ Abbaye. L’assemblée générale fut également l’occasion de dresser un bilan des dons de l’ association et des campagnes de mécénat, notamment auprès des entreprises.

Les membres réunis ont finalement abordé le sujet de la dernière tranche des travaux, qui devraient faire naître un cloître de toute beauté sur l’un des flancs de l’abbaye et servir de cadre à des évènements culturels

Fabienne Gorostegui ( Pour Sud Ouest)

 

 

 

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous

Recevez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter

Votre inscription vient d'être prise en compte