9 octobre 2018 Germaine Encizo

44e journées du CERP

« Le Centre d’Etudes et Recherches Prémontrés(CERP) » « présidé par Madame Martine Plouvier » avait choisi d’organiser son colloque 2018 en Pays Basque ,

Placé sous le thème « les Prémontrés et les frontières » ce colloque leur a permis de découvrir l’implantation passée de l’Ordre dans le Sud-Ouest et plus particulièrement « le chemin du Baztan  » ou voie des Pémontrés qui va de Lahonce à Pampelune .   Sur ce chemin ils ont pu découvrir » les deux têtes de pont » l’Abbaye Notre Dame de Lahonce,bâtie par les Prémontrés et porte d’entrée de la christianisation de notre région dès le XII ème siècle et Urdax .

 

 

fondée par ces mêmes Prémontrés qui s’installent ainsi ainsi en Navarre (la Navarre dépendait alors du diocèse de Bayonne jusqu’à la séparation en deux provinces rattachées chacune à l’Espagne et la France.au XVI siècle) .

La messe dominicale s’est déroulée à Lahonce le 30 septembre où ils ont pu ainsi visiter et comprendre ce patrimoine si influant de notre histoire .

Une messe très émouvante concélébrée par 6 Prémontrés venus de l’Abbaye de Mondaye (abbaye mère en France) marquait le retour de l’Ordre près de 860 ans après la fondation de l’Abbaye de Lahonce et 230 ans après le dernier Pémontré chassé de Lahonce au moment de la de la Révolution Française.

 

Le célébrant , Frère Pierre Emmanuel , prieur de l’abbaye, était accompagné dans son office par la chorale Lehuntze Kantari qui a rythmé la célébration de chants basques.

A l’occasion de cette matinée trois autres temps forts leur étaient proposés :

– une conférence sur le thème « être Prémontré au 21 ème siècle  » par Frère Dominique Marie Dauzet chanoine de Mondaye.
-la présentation des travaux de restauration (toujours en cours avec la rénovation des retables et des stalles du chœur)par l’architecte Hervé Soriano

 

qui a pu mesurer auprès du nombreux public le bon accueil de la réalisation et du respect de l’esprit des lieux. 

-les principales dates historiques qui ont jalonné ces 8 siècles de présence de l’Abbaye présentées par le Président des Amis de l’Abbaye,FBioy.Il a particulièrement insisté sur l’importance de la christianisation en basque de cette région , la langue ayant permis de fédérer les gens de ce territoire et la religion, de construire des projets communs en préservant l’âme basque.

La matinée s’est poursuivie par l’accueil de M.le Maire P.Guillemotonia qui a présenté l’étendue et l’objectif de cette restauration .

Puis il a proposé aux participants du colloque une plongée dans le folklore local et plus particulièrement dans l’interprétation de danses basques par Ttirrittiak

 

Un buffet a permis un moment de détente dans une atmosphère de partage et de convivialité puis le colloque s’en est allé vers l’Abbaye d’ Arthous dernière étape de leur séjour. »

 

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous

Recevez notre actualité en vous inscrivant à notre newsletter

Votre inscription vient d'être prise en compte